Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 2 septembre

Le fonds d’investissement rennais Go Capital prépare un nouveau fonds d’amorçage doté d’au moins 80 millions d’euros. Le premier, lancé en 2012 et doté de 57 M€, arrivait au terme de sa capacité d’investissement. Go Capital, actif dans les cleantech, est aujourd’hui actionnaire de Qowisio,Qos EnergySabellaKemwatt ou encore Qivivo.

La consommation finale d’énergie dans l’Union européenne a enregistré en 2014 son niveau le plus bas depuis 2000, selon le centre de recherche (JRC) de l’UE. Pour la première fois, elle est inférieure à l’objectif pour l’année 2020. Au-delà des efforts des Etats membres pour réduire leur consommation d’énergie et améliorer l’efficacité énergétique, la désindustrialisation de l’économie et une météo clémente ont également joué un rôle important…

D’après le tableau de bord biogaz publié par le ministère de l’Environnement, 12 MW d’installations produisant de l’électricité à partir de biogaz ont été raccordés au cours du premier semestre 2016, soit une baisse de deux tiers par rapport au premier semestre 2015, alors que les cinq années précédentes avaient été relativement stables.

Le gouvernement du Sri Lanka a approuvé un programme baptisé « Battle for Solar Energy » visant à promouvoir la production d’énergie solaire, notamment au niveau résidentiel. Le pays génère déjà 50% de son énergie à partir de renouvelables et entend atteindre 60% en 2020 et 70% en 2030. Pour cela, quelque 600 MW d’éolien et 3 GW de solaire devraient être installés au cours des dix prochaines années.

Jeudi 1er septembre 

Le Conseil Supérieur de l’Energie (CSE) examinait le 30 août le projet d’ordonnance instituant définitivement une autorisation environnementale regroupant jusqu’à douze autorisations administratives, destinée, notamment pour les énergies renouvelables, à simplifier et accélérer l’instruction des projets et réduire le nombre de décisions attaquables. Le dispositif est expérimenté depuis mars 2014, d’abord dans 7 régions, puis sur l’ensemble du  territoire.

La valeur de SolarCity a été sous-estimée de 400 M$, selon un rapport de la Securities and Exchange Commission (Sec). L’erreur porte sur des dettes comptabilisées deux fois par la banque Lazard et proviendrait de dysfonctionnements informatiques. L’offre de Tesla Motors, à 2,6 Mds$, est maintenue. Le rapport de la Sec relève par ailleurs des discussions entre Elon Musk (Tesla) et son cousin Lyndon Rive (SolarCity) sur l’OPA dès février dernier.

La capitale australienne Canberra prévoit d’investir 136 M$ dans l’hydrogène 100% renouvelable (stockage et mobilité). Le projet est cofinancé à hauteur de 41 M$ par Neoen et son partenaire Mégawatt Capital, développeurs de parcs éoliens pour l’Australian Capital Territory administré par Canberra.

Carbiolice, la co-entreprise créée par Carbios et Limagrain avec le soutien de Bpifrance sur le marché des bioplastiques, annonce son lancement opérationnel. Celui-ci s’accompagne de la cession d’une licence par Carbios pour 8 M€, une créance convertie en actions de la nouvelle entité afin d’en assurer le contrôle.

Mercredi 31 août 

Le fabricant américain de trackers solaires, NEXTracker a fait l’acquisition -pour un montant non dévoilé – de son compatriote BrightBox Technologies, éditeur de logiciels dédiés à l’ingénierie et la modélisation prédictive des infrastructures.

Les ventes de véhicules électriques en Europe ont augmenté de 21% au premier semestre 2016, avec 91 300 véhicules commercialisés sur les six premiers mois de l’année selon la base de données spécialisée EV Volumes.com. La Norvège reste le pays qui adopte le plus massivement l’électrique avec 24% des ventes de véhicules trustés par l’électrique. Des hausses importantes sont constatés en Espagne, Autriche, Finlande, Portugal et en Belgique.

Mardi 30 août 

L’opérateur d’autopartage MOPeasy, soutenu par la Caisse des Dépôts, se rebaptise Clem’ – pour CLEs de la Mobilité. Un changement de nom qui correspond à sa volonté d’élargir son offre de services et d’accélérer à l’international.

Tractebel et Fabricom, deux filiales belges d’Engie, vont participer à la construction de la sous-station du parc éolien offshore de Merkur (396 MW au large des côtes allemandes), qui sera par ailleurs équipé de la turbine Haliade 150 de GE.

Deux nouveaux contrats pour Canibal : la société, qui a bouclé un tour de table en juillet dernier, a installé son collecteur d’emballages boissons dans les locaux de SAP, à Levallois, et Lubrizol, à Rouen et au Havre.

IBN-One, filiale de Global Bioenergies et Cristal Union, a confié le premier lot d’ingénierie de sa future usine de bio-isobutène à un consortium composé de Technip et IPSB. Le début de la construction est prévu pour 2018.

Le développeur australien Windlab a décroché un contrat pour un parc éolien de 400 MW au centre du Kenya (Meru county). Un projet record dans le pays où le parc du lac Turkana, en construction, porte sur 310 MW.

Lundi 29 août 

Selon un arrêté paru au JO du 26 août, pour bénéficier d’un contrat de complément de rémunération pour leurs installations de cogénération, les entreprises et sites concernés doivent consommer entre avril et novembre au moins 40% de la chaleur annuelle et réaliser au moins 10% d’économies d’énergie primaire par rapport à la production séparée de chaleur et d’électricité.