Une nouvelle déléguée générale pour FEE

Print Friendly, PDF & Email

photo Pauline FEEPauline Le Bertre devient déléguée générale de France Energie Eolienne (FEE), succédant à Sonia Lioret qui occupait cette fonction depuis 2012. Juriste de formation, Pauline Le Bertre était auparavant directeur des affaires publiques de Domaines publics, un cabinet de conseil en lobbying, intelligence économique et communication vers les élus et décideurs publics ; une structure qu’elle a intégrée en 2007. Elle était auparavant avocate en fusions-acquisitions au cabinet d’avocats d’affaires Gide Loyrette Nouel.

Sonia Lioret a pour sa part rejoint depuis mai dernier la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ), l’agence de coopération internationale allemande pour le développement. Elle est basée à Hanoï (Vietnam).

Dédiée depuis 1996 à l’étude et au développement de l’éolien en France, FEE compte un peu plus de 250 membres – soit 90% des turbines installées sur le territoire français et 85% des exploitant précise le site de l’association – dont elle promeut les intérêts. Elle a créé un observatoire de l’éolien en 2014 et publie notamment un suivi annuel et semestriel  des raccordements. Parmi ses dossiers importants en ce moment, l’accélération dans l’éolien offshore posé et flottant, l’évolution du mécanisme de soutien vers celui avec complément de rémunération et surtout l’amélioration des conditions de développement de projets.

FEE a aussi changé de président cette année. Olivier Perot, directeur général de Senvion Europe du Sud-Ouest, a succédé en janvier dernier à Frédéric Lanoë (EDPR).