Méthanisation : peu convaincue par le guichet ouvert, la CRE recommande des appels d’offres « territoriaux »

Print Friendly, PDF & Email

2016-07 Méthanisation (6)

Annoncé il y a plus d’un an, le plan de revalorisation des tarifs d’achat pour la méthanisation se met doucement en place. Après la bonification des tarifs pour toutes les installations existantes appliquée depuis novembre 2015, le projet d’arrêté portant revalorisation du tarif pour les nouvelles installations de moins de 500 kW se rapproche lui aussi du JO. Et il est temps, car beaucoup de projets sont suspendus à la publication de ces tarifs. Les nouvelles conditions satisfont la filière mais la Commission de régulation de l’énergie (CRE) n’est toujours pas convaincue et émet un avis défavorable sur le projet.

La filière satisfaite

  • Une rémunération bonifiée et applicable plus longtemps

Le nouveau tarif proposé par le gouvernement sera applicable sur 20 ans, au lieu de 15, pour les installations existantes et sera constitué d’un tarif de base situé entre 15 et 17,5 c€/KWh, dégressif en fonction de la puissance de la centrale. À compter du 1er janvier 2018, ce tarif baissera de 0,5% tous les trimestres. Une prime au traitement des effluents d’élevage allant jusqu’à 5 c€/KWh pourra également s’appliquer.

fit-metha-1024x262

Selon la CRE, les tarifs de base des installations de puissance inférieure à 80 kW et de puissance égale à 500 kW prévus par les dispositions du projet d’arrêté sont respectivement en hausse de 23 et 16% par rapport aux précédents tarifs. Dans le cas d’installations bénéficiant des niveaux de prime les plus élevés, la hausse est de 6%.

  • Plus de flexibilité sur les intrants

Côté intrants, un ...