Pourquoi Neoen a cédé Neoen Marine à la CDC

Print Friendly, PDF & Email

EON OFFSHOREQuelle est la stratégie de Neoen dans l’éolien offshore en France ? Le développeur vient de vendre à la Caisse des Dépôts (CDC) toutes les parts, soit 51%, qu’il détenait dans Neoen Marine. Une société que Neoen et la CDC avaient créée ensemble en 2011 et dans laquelle l’investisseur public est progressivement monté, passant de 20% à 49% du capital à l’occasion des appels de fonds sur deux projets offshore investis, et maintenant 100%.

Neoen Marine, rebaptisée Eolien en Mer Participations, est impliquée dans les grands chantiers du Tréport (Seine-Maritime, 500 MW) et de Noirmoutier (Vendée, 500 MW), dont le développement a été confié en 2014 à un consortium emmené par Engie, le portugais EDP Renewables, Neoen Marine et Areva. Neoen Marine détenait 10% de la société commune créée à cet effet. Une participation qui est désormais celle de la CDC, actionnaire en direct de ces deux projets.

Une activité « latérale »

« Notre stratégie consiste à développer des projets entre 5 et 200 MW, que nous contrôlons. Dans l’éolien offshore français, ...