Les projets de réseaux de chaleur commencent à geler sur place

Print Friendly, PDF & Email

fonroche géothermie« Les dispositifs de soutien ne suffisent plus aujourd’hui à accélérer le développement des réseaux de chaleur au regard du contre-choc pétrolier que nous vivons actuellement », alerte Thierry Franck de Preaumont, président du Syndicat national de chauffage urbain (SNCU) dans un communiqué commun avec le groupement de collectivités locales Amorce, la Fédération des services énergie environnement (Fedene) et l’association Via Seva.

Les conditions se durcissent…

En cause, la chute depuis 2014 du prix du gaz qui fragilise un peu plus l’équilibre de projets toujours lourds en investissements et travaux. Un exemple, constaté fin 2014, à Bagneux (Hauts-de-Seine) : ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.