Le compte CO2 co-finance l’achat de pompes à chaleur, taux d’intérêt négatif à la clé

Print Friendly, PDF & Email

pompe-a-chaleur-chatTransformer les économies de CO2 en monnaie pour acheter des biens et services, c’était la vision utopique du compte épargne CO2, créé en 2013 par la start-up bretonne 450 et parrainé à l’époque par Michel Rocard, entre autres. L’initiative de la société de Plougonvelin (Finistère) vient de trouver une application des plus concrètes.

Le fabricant de pompes à chaleur Amzair Industrie, breton lui aussi (Brest) et Financo, filiale de crédit à la consommation du Crédit Mutuel Arkéa, ont mis au point une offre de prêt à taux en fait négatif, grâce à ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.