Eolien marin : comment Iberdrola veut faire baisser les coûts [Entretien]

Print Friendly, PDF & Email
Jonathan Cole (Crédit : Iberdrola)
Jonathan Cole (Crédit : Iberdrola)

Entretien avec Jonathan Cole, directeur énergie éolienne marine d’Iberdrola –

Déjà leader dans l’éolien terrestre avec 15 GW installés, Iberdrola est aussi l’un des énergéticiens européens les plus en pointe dans l’éolien en mer. Le groupe espagnol, à travers sa filiale britannique ScottishPower Renewables, exploite déjà un parc au large de l’Irlande (Duddon Sands, 389 MW) et mène trois autres projets : East Anglia One (714 MW) en Angleterre, Wilkinger (350 MW) en Allemagne et bien sûr Saint-Brieuc en France, en partenariat avec RES (500 MW). Jonathan Cole évoque les chantiers du groupe, ses leviers pour faire baisser les coûts de manière drastique à court terme et ses projets dans le flottant.

GreenUnivers : Iberdrola développe son plus grand parc éolien marin, East Anglia One  (714 MW), au large de la côte ...

Article précédentEngie termine son projet de géothermie marine à Marseille, mais bute à La Réunion
Article suivantL’Iran prépare un premier appel d’offres EnR pour fin 2016