AO éolien en mer : plus de souplesse pour plus de candidats [Avis CRE]

Print Friendly, PDF & Email

EON OFFSHORE

Les tarifs d’achat applicables aux parcs éoliens en mer sont trop forts, le nombre de concurrents est trop faible, affirme la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Elle a été consultée ces derniers mois par le ministère de l’Environnement sur un projet de décret sur le dialogue concurrentiel dans la filière. Un avis issu de la délibération du 26 mai dernier de cette instance recommande plusieurs recettes concrètes à appliquer dans le cadre du ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.