Energie : la recette Iberdrola

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Iberdrola)
(Crédit : Iberdrola)

Iberdrola vient de recevoir le feu vert de la commission nautique locale pour son parc éolien en mer de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor), le seul projet développé par l’électricien espagnol dans l’Hexagone. Une nouvelle étape dans le parcours serein d’un groupe ayant présenté en février des résultats 2015 flatteurs : 31 Mds€ de CA et un Ebitda en hausse de 4,9% à 7,3 Mds€. Quelles sont les raisons de cette dynamique à l’heure où tous les autres grands énergéticiens européens sont à la peine ? Interrogée par GreenUnivers, la compagnie fait profil bas dans les médias pour cause de Brexit et de crise politique en Espagne qui se dirige tout droit vers de nouvelles élections générales. Elle a néanmoins répondu à certaines de nos questions.

Iberdrola le revendique, sa bonne santé financière vient de « l’anticipation de la transition énergétique vers un modèle où les énergies renouvelables prédomineraient ». En 2001, celui qui est toujours le directeur général, Luis Ignacio Sánchez Galán, lance un plan stratégique visant à doubler la taille du groupe en s’appuyant sur les énergies renouvelables et les réseaux.

Repère : Iberdrola a bien fait de parier sur les EnR – Février 2016

Tôt sur les EnR

Quinze ans plus tard, les faits sont là : ...

Article précédentStockage : Exergonix reprend les actifs de Coda Energy, en faillite
Article suivantMirova décroche à son tour le label TEEC