Lacq veut se refaire un nom grâce à la chimie verte

Print Friendly, PDF & Email

chimie verteA Lacq, ils n’ont plus de gaz mais ils ont des idées… En l’occurrence, il s’agit de prouver que la chimie nouvelle est un passage obligé de la transition énergétique grâce à un démonstrateur qui pourrait voir le jour d’ici la fin 2017 sur ce bassin industriel des Pyrénées-Atlantiques. Concrètement, l’accent sera mis sur des solutions cleantech recyclables ou qui, plus globalement, reposent sur de la chimie verte. « Le projet est encore en gestation, rien n’est acté mais nous avons déjà pris contact avec une vingtaine d’entreprises », indique Patrice ...