La finance intègre le risque « transition énergétique »

Print Friendly, PDF & Email

ARGENT-750-sur-400Au-delà du changement climatique et de ses conséquences, les politiques publiques liées à la transition énergétique peuvent, elles aussi, représenter un risque pour les entreprises et leurs investisseurs pas toujours bien informés. D’où le lancement, hier à Paris, du projet EnergyTransition Risk par un consortium coordonné par le think tank français 2 Degrees Investing Initiative et comprenant l’I4CE (ex. CDC Climat Recherche) mais aussi Standard & Poor’s ou encore le programme de finance durable de l’Université d’Oxford.

Stress tests et indices financiers

Financé par une bourse de 2,2 millions d’euros du programme Horizon 2020 de la Commission européenne, le projet ET Risk vise à développer une méthodologie d’évaluation des risques financiers – et des opportunités – liés à la transition énergétique, afin d’aider les investisseurs à mieux les prendre en compte dans la gestion de leurs portefeuilles.

L’idée est d’améliorer la « bankabilité » des investissements par la mise à disposition d’informations fiables et indépendantes sur les conséquences des politiques publiques allant vers la transition énergétique, au moment même où certaines entreprises, des  ...

Article précédentSunibrain boucle une deuxième levée de fonds
Article suivantL’agenda du Green Business