Tarif d’achat : les producteurs éoliens peuvent souffler

Print Friendly, PDF & Email
Le parc de Chermisey. (Crédit : P&T Technologies)
(Crédit : P&T)

Comme prévu, c’est sans succès que l’association Vent de Colère et autres requérants ont attaqué l’arrêté tarifaire du 17 juin 2014, fixant les conditions d’achat de l’éolien terrestre… Le Conseil d’Etat vient en effet de confirmer le tarif éolien via une décision du mercredi 9 mars, par laquelle il refuse d’annuler le ...

Article précédentVers un doublement du marché du biogaz d’ici à 2020 [Etude]
Article suivantEngie rachète la branche EnR de Maïa