Le gouvernement a besoin de plus de temps pour boucler une PPE complexe

Print Friendly, PDF & Email
Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie
Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer.

En dévoilant en novembre dernier le volet de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) consacré aux énergies renouvelables, le gouvernement a fait le plus facile. Le reste de l’exercice, qui consiste notamment à dessiner jusqu’en 2023 la trajectoire de la production d’électricité d’origine nucléaire et thermique, est plus périlleux. En témoigne le report par le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer d’une réunion de présentation prévue demain mardi. Dans une lettre adressée aux participants et que s’est procurée l’AFP, le ministère prend acte du fait que « la finalisation complexe des hypothèses et scénarios de la PPE ainsi que des documents correspondants prend plus de temps que prévu. (…) En conséquence, la réunion du 8 mars est reportée pour permettre ces travaux complémentaires ».

Une PPE déjà reportée

Prévue ...

Article précédent7e édition du concours Cleantech Open France
Article suivantAlter Equity accompagne Green Creative