La PPE se hâte lentement

Print Friendly, PDF & Email

Logo_MEEM« La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) nécessite encore des ajustements, notamment sur la convergence des trajectoires entre la demande et la production d’électricité. Le maintien des capacités de production nucléaire et l’augmentation des énergies renouvelables ne sont pas facilement compatibles. Mais nous voulons accélérer. La ministre de l’Environnement fera bientôt part de ses  intentions », expliquait ce matin Laurent Michel, directeur général de l’énergie et du climat (DGEC), lors de la conférence BIP-Enerpresse sur le bilan énergétique 2015 de la France et les perspectives 2016.

Une PPE retardataire mais déjà « satisfaisante » pour le SER

Une absence d’annonce et de calendrier précis qui laisse forcément « sur sa faim »  Jean-Louis Bal, qui rappelle que ...

Article précédentBornes de charge : Spie Sud-Est signe avec 5 syndicats départementaux
Article suivantAlliantz et Forsee Power font équipe dans l’autoconsommation