La fusion de Vivint Solar et SunEdison annulée

Print Friendly, PDF & Email
Le parc d'Amenecer de 100 MW dans le désert d'Atacama. (Crédit : SunEdison)
Le parc d’Amenecer de 100 MW dans le désert d’Atacama (Crédit : SunEdison)

Les Ides de mars seront-elles aussi fatales à SunEdison ? Le développeur et installateur américain de photovoltaïque entre dans une période décisive. La fusion avec Vivint Solar vient d’être abandonnée, sur décision de Vivint et au motif que SunEdison n’aurait pas honoré ses promesses. Selon le Wall Street Journal, Goldman Sachs, Barclays, Citigroup et UBS, les banques qui prêtaient 2 Mds$ à SunEdison pour financer l’opération, rechignaient à fournir les fonds. Wall Street a bien accueilli l’annonce : aujourd’hui mardi 8 mars, le titre progressait de 20 % à 17 45, heure de Paris. L’acquisition à 2,2 Mds$ (2 Mds€) du spécialiste du solaire résidentiel avait déclenché en juillet 2015 l’effondrement du titre de SunEdison en Bourse de New York, passé de 32$ à l’époque à  2,27 $ aujourd’hui.

L’entreprise de Saint Peters (Missouri) doit aussi ...

Article précédentLes développeurs EnR allemands prospectent en Iran
Article suivantLes professionnels de la mesure énergétique comptent sur les CEE