Jean-Vincent Placé missionne Denis Baupin à la simplification des procédures EnR

Print Friendly, PDF & Email

JVPLe dissident écologiste devenu secrétaire d’État chargé de la réforme de l’État et de la simplification a annoncé le 11 mars dernier une « simplification massive » des procédures concernant les énergies renouvelables. Alors qu’il répondait aux questions de Ruth Elkrief sur BFMTV, il a également indiqué qu’il allait charger son « ami » Denis Baupin d’une mission sur le sujet.

La mission en question consistera, pour Denis Baupin, à siéger au Conseil de la simplification pour les entreprises, créé le 8 janvier 2014 sur décision du Premier ministre. Sa nomination, proposée par Jean-Vincent Placé, devrait être entérinée par décret dans les prochaines semaines, indique son entourage. Le député écologiste se concentrera notamment sur les procédures ayant trait à l’éolien. « Aujourd’hui, une éolienne française on met sept ans pour la faire, une éolienne allemande trois ans… On n’est pas plus bêtes que les allemands, il y a un vrai problème », a rappelé le secrétaire d’Etat. « Les premières mesures sont attendues mi-2016 », explique un proche de Denis Baupin.

Denis Baupin est déjà membre de la Commission développement durable de l’Assemblée nationale. Co-rapporteur du projet de loi sur la transition énergétique, il est membre du Comité de suivi de la loi et du Conseil supérieur de l’Energie.

cheque-cadeauCet article est en accès gratuit !
Si vous n’êtes pas abonné(e), découvrez nos offres et accédez à l’ensemble de notre contenu…