CertiNergy restructure son activité CEE

Print Friendly, PDF & Email

efficacité-énergétiqueSix mois après le placement de sa principale filiale en procédure de sauvegarde, le pionnier de la valorisation des certificats d’économie d’énergie (CEE) CertiNergy fait le point sur sa transformation accélérée pour sortir de l’ornière alors que le marché reste difficile.

Effectif divisé par deux

Un effectif divisé par deux, une économie annuelle de plus de 7 millions d’euros : la transformation, douloureuse, de CertiNergy SAS est aujourd’hui presque achevée, assurent ses dirigeants. La principale filiale du groupe – un quart des effectifs et 50% de l’activité – est aujourd’hui plus « équilibrée » et plus « agile », selon Frederic Utzmann, son président et cofondateur qui espère pouvoir sortir de la procédure de sauvegarde avant l’été 2016. Il avait obtenu la protection du tribunal de commerce de Paris en septembre 2015 alors que la chute brutale des cours des CEE avait mis l’entreprise en difficulté. Un plan de remboursement de la dette – dont le montant n’est pas communiqué – sera transmis aux partenaires et créanciers dans les prochains jours avant d’être soumis à la validation du tribunal d’ici juin.

Changement de modèle contractuel

Pierre angulaire de cette restructuration : un changement de modèle contractuel proposé à la clientèle BtoB lui permettant de s’affranchir du risque de marché. « CertiNergy est désormais