Voltalia a besoin d’argent pour rester en grande forme

Print Friendly, PDF & Email
Eoliennes sur le site brésilien d'Areia Branca. (Crédit : Voltalia)
Eoliennes sur le site brésilien d’Areia Branca (Crédit : Voltalia)

Le développeur et exploitant d’EnR a annoncé il y a quelques mois un objectif de capacité installée de 1 GW dès 2022, au lieu de 2025 auparavant. Ce qui suppose des moyens financiers en proportion. Sachant que la puissance installée par la société est aujourd’hui de 376 MW et qu’il faut compter 1,4 M€ par MW – en France -, des centaines de millions d’euros de financement seront nécessaires, et au bas mot, entre 150 et 200 M€ de fonds propres, selon nos estimations.  La dernière grosse levée de l’entreprise remonte à mi-2014.

Rééquilibrer le capital à la faveur des levées de fonds

La société a déjà prévu de faire appel au marché boursier et à son actionnaire Creadev (la famille Mulliez), au capital depuis 2009. « Notre développement suppose ...

Article précédentStockage : EDF EN installe 20 MW aux Etats-Unis et annonce 80 MW dans l’année
Article suivantIjenko trouve un allié dans le smart home allemand