Tarifs d’achat du solaire : la promesse de Ségolène Royal oubliée…

Print Friendly, PDF & Email

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié lundi 1er février sa délibération permettant d’établir les tarifs d’achat dans le solaire de petite et moyenne taille pour le premier trimestre 2016. Par rapport au dernier trimestre 2015, les tarifs baissent de 1,5% pour les petites installations intégrées au bâti (0-9 kW) et de 4% pour l’intégration simplifiée au bâti (0-100 kW).

cheque-cadeauCet article est en accès gratuit !
Si vous n’êtes pas abonné(e), découvrez nos offres et accédez à l’ensemble de notre contenu

La décision de la CRE s’appuie sur les demandes de raccordement du trimestre précédent. Entre le 1er octobre et le 31 décembre 2015, le bilan transmis par les gestionnaires de réseau fait état de 25 MW de puissance crête cumulée pour les installations souhaitant bénéficier du tarif d’intégration au bâti et de 115 MW pour les installations souhaitant bénéficier du tarif d’intégration simplifiée au bâti.

Entre-temps, la promesse de Ségolène Royal de restructurer les tarifs d’achat afin de supprimer l’avantage accordé aux installations intégrées au bâti et de créer un tarif d’achat spécifique aux installations en sur-imposition semble tombée aux oubliettes. Annoncée en avril 2015, la mesure aurait dû entrer en vigueur le 1er janvier 2016, mais il n’y a pas eu d’arbitrage de la part de la DGEC, selon nos informations.

RepèreSolaire intégré au bâti : vers la fin d’une exception française ? – Avril 2016
Type de tarif Type d’installation Du 01/01/2015 au 31/03/2015 Du 01/04/2015 au 30/06/2015 Du 01/07/2015 au 30/09/2015 Du 01/10/2015 au 31/12/2015 Du 01/01/16 au 31/03/16 Évolution trimestrielle
T1 Intégration au bâti
[0-9 KW]
26,55 c€/kWh 26,17 c€/kWh 25,78 c€/kWh 25,39 c€/kWh 25,00 c€/kWh -1,50%
T4 Intégration simplifiée au bâti
[0-36 KW]
13,47 c€/kWh 13,95 c€/kWh
(revalorisation ministérielle +3,5%)
14,7 c€/kWh
(revalorisation ministérielle +5,4 %)
14,41 c€/kWh 13,83 c€/kWh -4,00%
Intégration simplifiée au bâti
[36-100 KW]
12,79 c€/kWh 13,25 c€/kWh
(revalorisation ministérielle +3,5%)
13,96 c€/kWh
(revalorisation ministérielle +5,4 %)
13,68 c€/kWh 13,13 c€/kWh -4,00%
 T5 Autres [0-12 MW] 6,62 c€/kWh 6,45 c€/kWh 6,28 c€/kWh 6,12 c€/kWh  **
Article précédentData4, nouvel allié industriel et financier de Qarnot Computing
Article suivantLe Club Ademe International reconduit son délégué général

1 COMMENT

  1. Quel actionnaire accepterait de perdre sa rente s’il peut l’éviter ?
    EdF-Etat-etc n’ont AUCUNE raisons de voir des particuliers produire leur électricité au détriment des RENTES capitalistiques.

    NOS GOUVERNANTS servent le capital en priorité.
    Une trivialité à dire et redire.

Comments are closed.