L’aventure Eren décryptée par David Corchia

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
David Corchia (Crédit : Eren)
David Corchia (Crédit : Eren)

Entretien avec David Corchia, directeur général d’Eren –

Où en est Eren ?  Ce groupe pas comme les autres, créé en 2012 par des entrepreneurs pas comme les autres non plus, Pâris Mouratoglou et David Corchia, vise rien moins que la classe mondiale. Versant EnR, Eren Re prévoit 2 GW installés dans quatre ans, partout dans le monde et par exemple en Ouganda, où 10 MW solaires sont entrés en construction la semaine dernière. Et versant industriel, Eren mise gros – 110 M€ – sur cinq entreprises desquelles il attend une percée mondiale et de fortes synergies, entre elles et avec Eren Re. Les bâtisseurs d’EDF EN, revendu plusieurs centaines de millions d’euros à EDF en 2012, rééditeront-ils leur exploit avec Eren ? Pour se faire une idée mais aussi mieux comprendre les subtilités du marché mondial des EnR, GreenUnivers a rencontré David Corchia.

GreenUnivers : Créée en 2012, Eren Re a installé des centrales d’énergie renouvelable dans les Dom français, en Italie, en Grèce, en Israël, en Inde et mis en place une stratégie de développement mondiale. Etant donné que le monde est grand, comment faites-vous vos choix ?

David Corchia : Le principe fondateur ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.