L’arrêté tarifaire éolien plus fort que Vent de colère

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
4ème Colloque National Eolien, au Carroussel du Louvre à Paris
4ème Colloque National Eolien, au Carroussel du Louvre à Paris

Toujours prêts à exploiter les failles du système pour s’attaquer aux turbines, les activistes anti-éoliens se sont heurtés cette fois-ci à la solidité juridique du nouvel arrêté tarifaire éolien, publié en juillet 2014. Leur recours, déposé dans la foulée auprès du Conseil d’Etat, a reçu un avis de rejet de la part de la rapporteure publique, Emilie Bokdam Tognetti.

L’arrêté tarifaire éolien du 17 juin 2014 est ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.