Ecocert lance la certification biodiversité pour les entreprises

Print Friendly, PDF & Email
Début-de-prairie-fleurie-à-Grigny
Une prairie fleurie à Grigny (91). (Crédit : J-P Pié)

Existera-t-il un jour un « bilan biodiversité », à l’instar du bilan carbone ? C’est ce qu’espère la société Ecocert, leader de la certification en agriculture biologique – le fameux label AB. Ce groupe de 800 salariés vient de créer l’« engagement biodiversité », une certification destinée à « devenir l’Iso 14000 de la biodiversité, selon Laurent Croguennec, directeur général d’Ecocert. Le but consiste à valoriser les organisations qui réservent une place de choix, dans leur stratégie, à l’enjeu de la biodiversité. » On l’a compris, le but n’est pas d’exclure les responsables de la dégradation des milieux, mais de les inciter à moins le faire.

Des clients très exposés

De fait, parmi les six clients d’Ecocert qui se sont déjà pliés à l’exercice de la certification sur tout ou partie de leurs sites, certains sont fortement consommateurs de ressources et d’espaces naturels. Le groupe cimentier GSM possède des carrières de granulats, Sanef exploite des autoroutes et Bolloré Logistics est un opérateur de transport de taille mondiale. « Ces entreprises veulent mesurer leur empreinte naturelle et la réduire, petit à petit », affirme Laurent Croguennec. La démarche témoigne d’une prise de conscience, dans certaines entreprises, de leur dépendance à l’égard des écosystèmes ». Une démarche...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.