L’autrichien W.E.B Windenergie va investir 150 M€ dans l’éolien en France

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : W.E.B. Windenergie)
(Crédit : W.E.B Windenergie)

W.E.B Windenergie fait partie de ces développeurs éoliens étrangers qui tissent peu à peu leur toile en France, à la manière du canadien Boralex ou du britannique Velocita. Fondé en 1995 en Autriche, le groupe (50 M€ de chiffre d’affaires, 100 salariés) affiche un portefeuille de 320 MW en exploitation, dont 180 MW dans son pays d’origine et le reste en Allemagne (70 MW), en France (25 MW, dont 2 MW de solaire), en Italie et au Canada. Au total, il exploite 211 centrales éoliennes, mais aussi 12 centrales photovoltaïques et 3 petites centrales hydroélectriques. Et il commence à s’intéresser à un nouveau marché, celui de la recharge rapide de véhicules électriques...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.