L’Alliance solaire internationale est en marche

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Flickr / Le Centre d'Information sur l'eau)
(Crédit : Flickr / Le Centre d’Information sur l’eau)

En matière de solaire, Cop21 rime avec coopération… Pour fédérer les pays dotés d’un fort potentiel solaire, favoriser les investissements, le transfert de technologies et la réduction des coûts du solaire, le Premier ministre indien Narendra Modi et François Hollande ont lancé, après plusieurs mois de travail, l’Alliance solaire internationale (ISA) au Bourget, lundi 30 novembre.

Cette alliance est un partenariat entre le Nord disposant de technologies dans le solaire et « plus de 100 pays disposant d’un potentiel solaire, situés entièrement ou partiellement entre les Tropiques du Cancer et du Capricorne », a déclaré François Hollande.

Terrawatt officiellement lancée par Engie

« Nous ne pouvons plus accepter que les pays au plus fort potentiel solaire concentrent une si faible production photovoltaïque », a ajouté le Président français. Mais pour atteindre son objectif, fixé à 1 000 GW de capacités installées d’ici 2030, soit quatre fois plus qu’aujourd’hui, l’ISA aura besoin de 1 000 à 1 200 Mds$ sur quinze ans (947 M€ à 1 136 Md€).

Le gros des investissements devrait provenir de Terrawatt, une initiative d’industriels et investisseurs dont le lancement a été officialisé au Bourget par ...