Véhicules électriques : Cenntro Motors France définitivement à plat

Print Friendly, PDF & Email
Le Citélec, utilitaire électrique, commercialisé par SITL, sous la marque Brandt Motors n'a jamais percé sur le marché
Le Citélec, utilitaire électrique commercialisé par SITL sous la marque Brandt Motors, n’a jamais percé sur le marché.

En redressement judiciaire depuis le mois d’avril 2015, la filiale française du fabricant d’utilitaires électriques Cenntro Motors a été liquidée le 30 octobre par le Tribunal de commerce de Lyon : épilogue d’une lente descente aux enfers de l’ex-usine Fagor Brandt qui laisse sur le carreau 382 employés.

Reprise en 2011 par Pierre Millet, l’entreprise SITL comptait passer progressivement de la fabrication de lave-linge pour le compte de son ancienne maison mère à celle de petits utilitaires électriques. L’interruption prématurée, en janvier 2014, de son contrat de fourniture de lave-linge avec Fagor Brandt a précipité l’entreprise dans le gouffre.

Engagements non tenus

Son rachat en juin 2014 par le groupe américain Cenntro Motors, spécialisé lui aussi dans les utilitaires électriques, aura été un sursis de courte durée. SITL, rebaptisée Cenntro Motors France, devait repartir du bon pied grâce à ...

 l’injection de 30 millions d’euros par sa nouvelle maison mère et le soutien financier de l’État. En 16 mois, Cenntro Motors n’aura finalement injecté  » que  » 10 millions d’euros, vite engloutis. Les salariés ont été placés en chômage technique et la production, elle, n’a jamais repris sur le site.

Le démarrage, plus lent que prévu, de la mobilité électrique, fait souffrir les petits constructeurs, qui peinent à se maintenir sur ce marché encore restreint (17 000 véhicules immatriculés sur les 10 premiers mois de 2015). Au cimetière des promesses non tenues figurent déjà Mia Electric, Eco&Mobilité ou encore Luménéo. Le lyonnais Courb est en redressement judiciaire depuis mai 2015, un an après avoir lancé la commercialisation de sa C-Zen. Et Muses a été placé en liquidation judiciaire en octobre dernier.

Repère : Voiture électrique : quelle stratégie pour les petits constructeurs français ? – Mars 2014