Près de 2 Mds€ investis par les fonds dans les cleantech entre 2010 et 2015

Print Friendly, PDF & Email

BarometreLes fonds d’investissement ont engagé 1,9 Md€ dans les entreprises des cleantech entre janvier 2010 et le 30 juin 2015, selon le Baromètre spécial Cop21 publié par le Club Cleantech de l’Afic (association française des investisseurs pour la croissance) réalisé avec les données de GreenUnivers, en partenariat avec le cabinet EY.

Sur cette période, ce sont 427 levées de fonds qui ont été bouclées.

2014 est l’année record avec 469 M€ apportés par le private equity aux entreprises, à travers 86 opérations. Mais 2015 est bien partie pour la rattraper voire la dépasser avec déjà 243,5 M€ investis sur le seul premier semestre.

Les énergies renouvelables en tête

Malgré des à-coups provoqués par les changements de réglementation, le secteur des énergies renouvelables reste de loin celui qui attire le plus les investisseurs : il a bénéficié de 668 M€ entre 2010 et juin 2015. Ce sont surtout les développeurs qui en ont profité, à l’image de Voltalia et Neoen qui se classent parmi les 5 entreprises ayant levé le plus de fonds sur cette période, alors que l’industrie n’a récolté qu’une part modeste.

Le recyclage arrive en deuxième position avec 344,5 M€ récoltés, mais ce montant élevé est trompeur car il est essentiellement le fait d’une poignée d’augmentations de capital importantes dont celle de Paprec en 2012 (150 M€ apportés par le Fonds stratégique d’investissement) qui est d’ailleurs le plus gros deal sur la période. Il ne traduit pas un engouement général pour le secteur.

Sur la troisième marche du podium, l’efficacité énergétique a engrangé 338 M€.

En nombre d’opérations, les énergies renouvelables sont aussi en tête (116 deals) devant l’efficacité énergétique (105) et les transports (57).

Par stade de maturité, le capital innovation domine avec 321 opérations (dont 106 premiers tours), pour 934 M€ investis (dont 146 M€ pour les premiers tours).

La France, au 2e rang européen

Ce baromètre spécial Cop21 comprend aussi un éclairage d’EY sur les investissements en Europe : il montre que la France arrive au 2e rang des levées de fonds cleantech entre 2010 et 2015, derrière le Royaume-Uni.

Enfin, ce document présente dix jeunes sociétés sélectionnées par le comité de pilotage du Club Cleantech Afic et financées par le private equity dont les services et/ou produits contribuent à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre : Aledia (LED), BlaBlaCar (écomobilité), Drivy (écomobilité), McPhy Energy (stockage), Levisys (stockage), Nénuphar (éolien flottant), Sunna Design (éclairage solaire) SunPartner Technologies (solaire) Solairedirect (solaire) et Voltalia (EnR).

NB : GreenUnivers fournit les données du baromètre du Club Cleantech de l’Afic depuis 2010 : vous pouvez trouver toutes les éditions dans notre rubrique dédiée.

  • Consulter le Baromètre spécial Cop21 du Club Cleantech Afic ci-dessous ou ici en PDF