Greensolver fusionne avec le néerlandais PLY

Print Friendly, PDF & Email

Eolien-EnBW-HaupersweilerNouvelle opération de croissance externe mais cette fois-ci à l’international pour le gestionnaire d’actifs éoliens et solaires Greensolver, qui reprend son homologue néerlandais PLY Energy. Le but de l’opération selon Guy Auger, ...

le PDG de Greensolver ? « Développer et consolider notre présence en Europe, en particulier en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, deux marchés que connait bien l’équipe de PLY. » Composée de sept personnes, cette société basée à Groningen exploite 82 MW d’actifs EnR, dont 54 MW au Royaume-Uni et 28 MW aux Pays-Bas.

Greensolver est pour sa part déjà présent Outre-Manche, où il a installé un bureau il y a quelques mois.  Le groupe français n’en est pas à sa première acquisition : en 2014 et dans l’Hexagone,  il a acheté la société de maintenance solaire solaire KBE Energy.

Des clients de plus en plus internationalisés

Greensolver et PLY, qui vont fusionner, ont en commun un positionnement de prestataire de services indépendant, compétent dans le conseil en équipement, l’audit technique lors des due diligences et bien entendu, l’exploitation des parcs éoliens et la gestion de la construction, le cœur de leur métier. « Greensolver entend avec cet accord devenir un acteur majeur sur le marché européen et renforcer ses compétences en matière de construction mais également d’hygiène, sécurité et environnement », précise un communiqué. Cette opération à l’international correspond aussi à l’évolution des clients. Ceux-ci s’internationalisent et développent ou achètent des parcs en Europe et même un peu partout dans le monde – côté développeurs, l’un des meilleurs exemples de cette stratégie à l’heure actuelle est celle, très volontariste, d’Eren Re.

Greensolver exploite 600 MW d’actifs EnR et, depuis sa création en 2008, a géré la construction de 47 parcs éoliens (776 MW). La société a réalisé un chiffre d’affaires de 2,8 M€ l’an dernier et attend 3 M€ en 2015. Un montant auquel s’ajoutera donc le million d‘euros de PLY, consolidé l’année prochaine. Le nouvel ensemble emploiera trente personnes. L’opération financière s’effectue par échange de titres.

Depuis le rachat de Greensolver à Eolfi en 2013, Guy Auger est actionnaire majoritaire de Greensolver au côté du fonds d’investissement Ciclad. Le responsable de PLY, Gerben Smit est nommé directeur général et directeur financier du nouvel ensemble. Greensolver a récemment lancé avec New Green un produit d’assurance innovant qui couvre vent et disponibilité sur dix ans.