En Europe, les investissements EnR en chute libre au troisième trimestre 2015

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : DII)
(Crédit : DII)

Les investissements dans les énergies renouvelables au niveau mondial se sont élevés à 70 milliards de dollars (61 Mds€) au 3e trimestre 2015, soit 1% de moins que sur la même période l’an dernier, selon le rapport de Bloomberg New Energy Finance (BNEF). Les plus gros projets sont des installations solaires thermiques à concentration (CSP) en Chine, Israël et en Afrique du Sud et quatre fermes éoliennes offshore dans les eaux territoriales chinoises. L’Empire du Milieu reste au premier rang des pays investis (26 Mds$), les Etats-Unis sont au deuxième (13,4 Mds$).

Des investissements en chute de 48% en Europe

L’Europe plafonne à 5,8 milliards de dollars (5 Md€), un montant en chute de 48% par rapport au 3e trimestre 2014 et son niveau le plus bas depuis 2004. Selon BNEF, le niveau exceptionnel des investissements éoliens offshore au deuxième trimestre (3 projets de plus de 2 Mds$ en Grande-Bretagne et Allemagne) expliquerait cette baisse apparente au troisième. Mais cette chute reflèterait également l’effet de politiques publiques moins encourageantes envers les investisseurs solaires et éoliens, en particulier en Grande-Bretagne, Italie, Allemagne et Danemark.

En 2014, l’Europe totalisait 66 milliards de dollars investis (56 Mds€) dans les EnR, sur un total de 310 milliards de dollars  (262 Mds€) investis dans le monde.