Elon Musk rend les batteries résidentielles sexy

Print Friendly, PDF & Email

powerwall (1)

Depuis un mois qu’il entretenait la curiosité des médias, multipliant les allusions et photos mystères sur son compte Twitter, Elon Musk – le serial entrepreneur cofondateur de PayPal, SpaceX, SolarCity ou Tesla – a finalement levé le voile, hier soir, sur… une batterie. Powerwall pour la maison, Powerpack pour les entreprises : l’idée, assez peu révolutionnaire, consiste à stocker l’électricité, notamment d’origine solaire, en surplus pour la restituer plus tard. Le show médiatique organisé par Tesla aura au moins eu le mérite de hisser les batteries résidentielles au rang de produit tendance, à l’instar d’un gadget Apple.

Un mois, tout juste, après avoir annoncé l’événement sur son compte Twitter, Elon Musk a donc dévoilé hier, jeudi 30 avril, le nouveau produit qui sera commercialisé par son entreprise Tesla, fabricant de voitures électriques de luxe et… de batteries. Powerwall et Powerpack héritent justement de ...

la même technologie lithium-ion que celle qui équipe les bolides. Les batteries seront d’ailleurs fabriquées au même endroit, dans la gigafactory que Tesla construit actuellement dans le Nevada et qui doit entrer en activité en 2017. Selon certaines sources, d’anciennes batteries ayant équipé des Tesla pourraient même être reconverties pour faire du stockage stationnaire. 

Commercialisation à l’été

Les batteries résidentielles seront commercialisées à partir de cet été en deux modèles de 7 et 10 kWh pour, respectivement, 3.000 et 3.500 dollars (2.600-3.100€), soit un prix relativement bas  comparé à la moyenne actuelle, de 400$/kwh.

Powerpack, pensé pour répondre aux besoins des petites entreprises et des habitations collectives, est constitué, lui, de briques de 100 kWh de capacité, permettant d’assembler des modules de 500 kWh à 10 MWh.

Connectées et intelligentes, les batteries gèrent seules le stockage/restitution de l’électricité issue des panneaux solaires. Elles s’activent automatiquement en cas de blackout pour continuer à assurer l’autonomie de la maison ou de tout autre lieu.

D’ici leur commercialisation officielle, les batteries continueront d’être éprouvées chez des clients-testeurs de SolarCity. Environ 300 d’entre eux expérimentent déjà les batteries depuis plus d’un an.

models-powerwall@2x

Accent sur l’esthétique

« Les batteries résidentielles actuelles sont grosses, chères à installer et coûteuses à entretenir. Par contraste, les batteries au lithium-ion de Powerwall alimentent votre maison de façon sécurisée et économique. Complètement automatisées, elles s’installent facilement et ne nécessitent aucune maintenance », explique l’entreprise sur son site internet.

L’esthétique de la batterie est effectivement ce qui la distingue des produits concurrents. Accrochée au mur, elle se présente comme un grand panneau blanc ou noir à la surface ondulée et laquée. L’objet est peu volumineux pour sa capacité – 130 cm x 86 cm x 18 cm – mais pèse quand même 100 kg.