Business & Climate Summit : « Aller plus vite et plus loin dans la décarbonisation »

Print Friendly, PDF & Email
Claire Tutenuit
Claire Tutenuit

— Entretien avec Claire Tutenuit, déléguée générale de l’association française des entreprises pour l’environnement (EpE)

Ban Ki-moon aurait-il été entendu ? En septembre 2014, le secrétaire général de l’ONU appelait les entreprises à se mobiliser pour limiter le réchauffement climatique à 2 degrés. Neuf mois plus tard et 200 jours avant la Cop21, le premier Business & Climate Summit s’ouvre demain à Paris jusqu’à jeudi.

Au siège de l’Unesco, ce grand raout international doit rassembler 1.000 dirigeants économiques, investisseurs et décideurs politiques. Objectif affiché : renforcer la lutte contre le changement climatique et l’associer au développement économique, lors de deux journées de débats autour de la vision d’une société bas carbone et de l’accélération des solutions pour le climat. Entreprises pour l’Environnement, association organisatrice de l’événement avec le Global Compact, l’initiative de l’ONU créée en 2000 qui rassemble entreprises et organismes des Nations Unies, explique l’intérêt de cette mobilisation à GreenUnivers.

GreenUnivers : Quels sont les objectifs et les ambitions de ce sommet sur le business et le climat ?

Claire Tutenuit : Ce sommet est original et nouveau, c’est la première rencontre de ce type organisée au niveau mondial entre des entreprises déjà engagées sur le climat, d’autres plus représentatives de l’économie « traditionnelle » et les pouvoirs publics. Il n’y en a jusque-là jamais eu dans la préparation des autres Cop.

Le Business & Climate Summit a deux ambitions : ouvrir le dialogue avec les entreprises en élargissant la base de soutien à la décarbonisation de l’économie et en réussissant à mobiliser celles qui faisaient jusque-là le dos rond. Nous voulons aussi ouvrir le dialogue sur des politiques publiques allant dans le sens de la décarbonisation, tout en maintenant la croissance et le développement.

GU : Certaines associations, comme le Réseau Action Climat, mettent en garde contre une opération de greenwashing ...