Philips laisse les LED aux Chinois

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Flickr/ SmartLightLiving)
(Crédit : Flickr/ SmartLightLiving)

Victime de la concurrence chinoise, le géant néerlandais de l’électronique a décidé de céder une partie de son activité éclairage à… des Chinois. Un consortium mené par le fonds d’investissement GO Scale Capital (sponsorisé par GSR Ventures et Oak Investment Partners) va s’emparer de 80,1% de son business composants LED et éclairage automobile, regroupé sous le nom Philips Lumileds Lighting Company.

Virage stratégique

Philips va fermer l’éclairage, son métier historique, et se concentrer sur les marchés du « HealthTech » et du « Lifestyle », où les marges sont plus grandes et la concurrence des économies émergentes moins sévère. C’est en tout cas le sens des actions menées par le groupe depuis septembre dernier, lorsqu’il a annoncé sa scission en deux sociétés distinctes. Celle consacrée à l’éclairage va être partiellement démembrée avec la vente de Lumileds. Ce qui restera de Philips Lighting sera probablement introduit en ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.