Nomination pour la COP21

Print Friendly, PDF & Email

Pierre-Henri Guignard a été officiellement nommé « secrétaire général chargé de la préparation et de l’organisation de la vingt et unième session de la conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques », par décret présidentiel du 6 mars 2015.

Photo Twitter

Pierre-Henri Guignard est un diplomate de 59 ans, diplômé de l’Ecole Française des Attachés de Presse. Après avoir occupé des postes de conseiller de presse dans les ambassades françaises au Mexique et au Canada, il est lui-même devenu ambassadeur de France au Panama de mai 2007 à décembre 2009 avant d’être nommé observateur permanent de la France auprès de l’Organisation des États américains (OEA), à Washington, où il passera quatre ans. Pierre-Henri Guignard travaillait déjà à la préparation de la COP21 depuis juillet 2013.

Pour rappel, le comité de pilotage de la COP21 comprend aussi Jacques Lapouge – ambassadeur chargé des négociations sur le changement climatique – et Marie-Hélène Aubert – conseillère pour les négociations internationales climat et environnement à l’Elysée.

JLapougeA 56 ans, Jacques Lapouge, diplômé de l’ESSEC et de l’ENA, est également diplomate. A l’ambassade d’Afrique du Sud depuis 2009, il a occupé des postes pour la France à New York (ONU), à Tokyo, en Malaisie et en Europe.

 

Photo Twitter

Marie-Helène Aubert, 60 ans, membre des Verts puis d’EELV de 1990 à 2011. Lors de l’élection présidentielle de 2012, elle rejoint l’équipe de campagne de François Hollande dont elle anime le pôle « environnement, développement durable, énergie ». Elle a rejoint son cabinet à l’Elysée dès mai 2012 en tant que conseillère pour les négociations internationales climat et environnement.