L’Algérie veut avancer plus vite dans les EnR, vise 25 GW en 2030

Print Friendly, PDF & Email
Ain Sefra, dans l'ouest algérien. (Crédit : Flickr/Daggett.fr)
Ain Sefra, dans l’ouest algérien. (Crédit : Flickr/Daggett.fr)

L’Algérie met les bouchées doubles dans les énergies renouvelables pour couvrir la demande nationale, après avoir introduit en 2014 ses premiers tarifs d’achat pour l’éolien et le solaire. Le pays veut maintenant multiplier par deux ses ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.