Un nouveau patron pour l’Ines

Print Friendly, PDF & Email
Philippe Malbranche. (Crédit : Ines)
Philippe Malbranche. (Crédit : Ines)

La direction de l’Institut national de l’énergie solaire (Ines) change de tête. Philippe Malbranche, actuel responsable des programmes du CEA à l’Ines, va succéder en janvier 2015 à Jean-Pierre Joly, directeur de l’institut depuis 2009, qui part à la retraite. Le comité de pilotage de l’Ines a validé cette nomination le 5 décembre.

Fondé en 2005, l’institut, situé à Savoie Technolac, fait graviter plus de 300 entreprises autour de ses pôles R&D et formation. Philippe Malbranche a participé à sa création. En pointe dans la recherche sur le solaire PV et thermique, l’Ines s’est aussi tourné vers l’efficacité énergétique des bâtiments. Il se positionne parmi les leaders mondiaux de la recherche sur le solaire.

Une carrière dédiée à la recherche dans le solaire

Diplômé de l’Ecole Centrale de Paris, Philippe Malbranche a commencé sa carrière dans les années 80 sur des projets d’électrification à partir d’énergies renouvelables dans le Pacifique sud. Il rejoint ensuite le ministère de l’Energie comme conseiller politique de l’énergie renouvelable puis travaillera pour le fabricant de panneaux photovoltaïques Photowatt, sauvé par EDF.

Il prend la direction des recherches technologiques du CEA-Genec, laboratoire de recherche axé sur le stockage et les systèmes PV, jusqu’en 2004. Il occupe également des fonctions au niveau européen, notamment en tant que coordinateur de l’ERAP (European Energy Research Alliance Photovoltaic) ou membre scientifique de droit de la conférence européenne EUPVSEC.

__________

A consulter aussi :