Un livret d’épargne pour la « troisième révolution industrielle »

Print Friendly, PDF & Email

rifkin-2Le chantier de la « troisième révolution industrielle » se poursuit dans la région Nord-Pas-de-Calais avec cette fois-ci un outil de financement d’un nouveau genre. Après avoir lancé deux plateformes de crowdfunding, la CCI de la région Nord de France propose aux citoyens une nouvelle façon d’investir dans le projet via un livret d’épargne spécial « troisième révolution industrielle », une première en France.

Une épargne mieux fléchée

L’épargne déposée sur ce livret, géré par le Crédit Coopératif, sera rémunérée à hauteur de 1,75% par an jusqu’à 1 500€, puis 0,8% au-delà avec un plafond des dépôts fixé à 100 000€.

L’accès au livret n’est pas réservé aux résidents de la région et toute personne pourra y souscrire sans minimum et sans obligation d’ouvrir un compte courant associé. Déjà ouvert à la pré-souscription dans les agences du Crédit Coopératif, le livret sera commercialisé à partir de 22 janvier prochain dans toute la France. Les épargnants pourront y souscrire soit en agence soit via le site du Crédit Coopératif.

Prêt bonifié pour les entreprises

Ce livret permettra au Crédit Coopératif et à son établissement associé, la Caisse Solidaire, d’accorder des prêts avantageux aux porteurs de projets liés à la troisième révolution industrielle dans le Nord-Pas-de-Calais.

Les candidats pourront présenter leurs projets au Crédit Coopératif. Ceux répondant à au moins un des huit piliers de la troisième révolution industrielle – l’efficacité énergétique, le passage aux énergies renouvelables, les bâtiments producteurs d’énergie, le stockage de l’énergie, l’Internet de l’énergie, la mobilité des personnes et des biens, l’économie circulaire et l’économie de la fonctionnalité – pourront bénéficier d’un prêt de 12 000€ minimum, à un taux bonifié.

Reporting et rencontres

Le Crédit Coopératif et la CCI de région Nord de France s’engagent à éditer chaque année un document permettant de tracer l’utilisation de l’épargne. Une rencontre sera  par ailleurs organisée chaque année entre les épargnants et les entreprises financées via ce livret.

L’idée de faire appel à l’épargne avait été lancée en octobre 2013 par Philippe Vasseur, président de la Chambre de commerce et d’industrie de la région Nord de France, lors de la présentation du Master plan de Jeremy Rifkin pour faire passer la région Nord-Pas de Calais dans la troisième révolution industrielle, une économie post-carbone caractérisée par la combinaison des énergies renouvelables et de la communication en réseaux dématérialisés.