Total et Lafarge séduits par une start-up américaine

Print Friendly, PDF & Email
concrete-Sam Javanrouh
(crédit : Flickr/Sam Javanrouh)

Spin-off de l’universtié Rutgers dans le New-Jersey, Solidia Technologies développe depuis 2008 une « nouvelle chimie » du ciment et du béton permettant de réduire de 70% l’empreinte carbone sur l’ensemble du processus de fabrication. Une innovation bienvenue dans l’un des secteurs les plus polluants du monde comme en témoigne le nombre de poids-lourds de l’industrie qui ont investi dans la jeune pousse depuis sa création.

BP, BASF, Total et Lafarge au capital

Solidia Technologies a bouclé cette semaine un deuxième tour de table d’un montant ...