Les enveloppes de l’Ademe légèrement revues à la hausse

Print Friendly, PDF & Email

EN BREF-interieurLes actions du programme des Investissements d’avenir (PIA) dédiées à la transition énergétique et pilotées depuis 2010 par l’Ademe voient leur enveloppe légèrement bonifiée suite à deux conventions signées entre l’État et l’agence de l’environnement.

Le programme dédié aux « véhicules et transports du futur » a finalement été ramené à 1,15 milliard d’euros, contre 1,25 milliard initialement prévus dans la loi de finances 2014. En revanche, le programme de « démonstrateurs de la transition écologique et énergétique » – qui intègre les actions dédiées à l’économie circulaire, aux smart grids, aux énergies décarbonées et à la chimie verte – reçoit une enveloppe supplémentaire de 800 millions d’euros par rapport a 1,33 milliard d’euros déjà programmé depuis 2010.

En 2010, l’Etat a alloué 35 milliards d’euros de crédits à cinq priorités nationales – enseignement supérieur et formation, recherche, filières industrielles et PME, numérique et développement durable. L’Ademe gère désormais plus de 3 milliards de crédits alloués à ce dernier volet. Ces financements se font sous forme de subventions, d’avances remboursables ou de prises de participation minoritaires dans des entreprises.