Les éco-PME font pression pour percer

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Solairedirect)
(Crédit : Solairedirect)

Comment libérer la croissance des PME vertes françaises et développer le tissu des ETI ? Le groupement d’éco-entreprises France Ecotech (ex-France Energie Nouvelle) s’est emparé de la question et propose une feuille de route en trois points, sous les auspices du think-tank la Fabrique écologique, proche du PS.

Les ETI sous-représentées dans les filières vertes

« Nous avons recensé 10 000 PME vertes en France, expose Frédéric Utzmann, président de CertiNergy et de France Ecotech alors qu’il présente à la presse une note sur le sujet. Il y a dans le secteur une sous-représentation encore plus forte qu’ailleurs des entreprises de taille intermédiaire (ETI). Il manque un maillon. » Une lacune d’autant plus regrettable que ces entreprises de 250 à 5 000 salariés ont un rôle essentiel dans l’écosystème en étant à la fois suffisamment grosses pour être solides et suffisamment petites pour rester agiles et proches des territoires.

Pour le groupe de travail qui s’est penché sur la question, trois facteurs freinent la croissance des PME vertes : la présence ...