EnerNOC, le n°1 mondial de l’effacement diffus, boucle un nouveau rachat

Print Friendly, PDF & Email

EnerNOC, le leader américain de l’effacement électrique diffus, continue ses emplettes. Après ses deux premières acquisitions en Europe en février suivies d’un troisième rachat britannique en avril, il s’empare de Pulse Energy, une start-up canadienne spécialisée dans les logiciels de suivi et de gestion de la consommation énergétique à destination des entreprises. La jeune pousse de Vancouver, qui propose également des solutions de demand-response, travaille directement avec les utilities, BC hydro, British Gas ou encore Pacific Gas and Electric, et implémente ensuite ses solutions auprès de leurs clients. Les deux partenaires n’ont ...

communiqué aucun détail sur les modalités du rachat.

Une plateforme sur-mesure

Créée en 2006, Pulse Energy a réalisé un chiffre d’affaires de 68,8 millions de dollars (55,5 M€) en 2013. Sa principale innovation : une plateforme de suivi paramétrée sur-mesure (selon l’activité du client, son lieu d’implantation et sa consommation d’énergie) qui permet de mesurer la performance énergétique d’un site puis de proposer diverses mesures d’efficacité énergétique.

Présente en Amérique du Nord, Europe et Australie, Pulse Energy a pu analyser le profil de plus de 100 segments de marché. Avec cette nouvelle acquisition, EnerNOC grossit sa clientèle et revendique désormais plus de 50 utilities parmi ses clients. Si l’effacement reste l’essentiel de son activité, EnerNOC se diversifie peu à peu vers l’efficacité énergétique plus globalement, et cette dernière acquisition s’inscrit dans cette évolution. Le groupe a dévoilé en septembre un chiffre d’affaires pour le troisième trimestre de 329 millions de dollars (265 M€), en hausse de 18% par rapport au troisième trimestre 2013 et vise un chiffre d’affaires annuel de 465 à 470 millions de dollars (380 M€) contre 383 millions de dollars (308 M€) l’année passée.