Boralex va reprendre la branche française d’Enel Green Power

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Boralex)
(Crédit : Boralex)

Le producteur canadien d’énergie d’origine renouvelable confirme son intérêt pour le marché français et s’apprête à avaler Enel Green Power France (EGPF), filiale française d’Enel Green Power (bras vert de l’électricien italien Enel). Boralex propose 280 millions d’euros pour la reprise d’EGPF, mise en vente depuis novembre dernier, faute de « croissance critique sur le marché français », selon sa maison mère.

« Timing parfait »

« Le timing a été parfait », commentent Patrick Decostre et Sylvain Aird, respectivement directeur général et vice-président de Boralex Europe. Alors que la direction canadienne de Boralex souhaitait justement ...

Article précédentDes avancées et un recul pour la 3ème période des CEE
Article suivantWiseed lancera son fonds de co-investissement avant l’été