Europlasma change de directeur financier

Print Friendly, PDF & Email
Laurence Géricot (Crédit : DR)
Laurence Géricot (Crédit : DR)

Après avoir bouclé début novembre sa levée de fonds, en récoltant 35,9 millions d’euros, Europlasma renforce ses positions avec un nouveau DAF et en intégrant l’indice EnterNext PEA-PME 150. Laurence Géricot rejoint l’entreprise girondine spécialisée dans la gazéification des déchets, en qualité de directeur administratif et financier. Elle remplace Estelle Mothay, en poste depuis 2010, qui « a souhaité donner un nouvel élan à sa carrière », précise un communiqué.

Diplômée de l’Essec, Laurence Géricot a débuté sa carrière chez Hewlett Packard en 1988, occupant des postes dans des fonctions opérationnelles et financières en France et à l’international. Elle a notamment passé 3 ans au siège en Californie.

En 2006, elle rejoint le domaine des biotechnologies en tant que directeur général adjoint en charge des finances de Biomedical Diagnostic. De 2010 à 2014, elle a réalisé plusieurs interventions en direction financière, management et conseil pour des sociétés innovantes, comme Nanobiotix, coté sur Euronext Paris.

Arrivée sur un nouvel indice

Par ailleurs, Europlasma, cotée sur Alternext, a intégré le nouvel indice PEA-PME 150, formé par 150 entreprises françaises éligibles au PEA-PME et cotées sur les marchés d’Euronext à Paris. « Cette appartenance à un indice de référence devrait accroître notre visibilité auprès des investisseurs français et étrangers et amplifier la liquidité du titre, même si cette dernière s’est accélérée ces derniers jours, en lien très certainement avec notre dernière augmentation de capital », a déclaré dans un communiqué  Jean-Eric Petit, directeur général d’Europlasma.

________

A consulter aussi :