Eolien : la Turquie signe pour une giga-usine américaine

Print Friendly, PDF & Email
Ernest Moniz, sécrétaire à l'énergie américain et Taner Yildiz, ministre de l'Energie turc, le 20 novembre à Istanbul. (Crédit : Twitter/US EmbassyTurkey)
Ernest Moniz, secrétaire à l’Energie américain et Taner Yildiz, ministre de l’Energie turc, le 20 novembre à Istanbul. (Crédit : Twitter/ABDIstanbul)

En plein développement, le marché éolien turc aiguise les appétits. Les Etats-Unis et la Turquie ont signé jeudi dernier un Memorandum of Understanding (MoU) assurant la coopération des deux pays pour stimuler le secteur éolien turc. Cet accord prévoit, notamment, la construction en Turquie d’une usine de turbines d’une capacité de 3 GW avec un investissement de plus de ...

500 millions de dollars (402 M€), selon plusieurs médias turcs. L’énergéticien et fabricant de turbines américain GE pourrait profiter de cet accord, même si interrogé par nos confrères de Recharge, il s’est refusé à toute confirmation.

GE, 4ème fabricant de turbines en Turquie

En mai dernier, dans une interview donnée au même site, Anne McEntee, vice-présidente Energies renouvelables de GE, affirmait que le fabricant allait doubler sa capacité en Europe, passant de 6% en 2012 à 12% en 2015. Avec notamment comme cible, les marchés turc et britannique.

Selon l’association d’énergie éolienne turque, les principaux fabricants de turbines présents dans le pays sont avant tout européens avec en tête, les allemands Enercon (806,6 MW) et Nordex (710 MW), suivis du danois Vestas (663 MW), qui a signé en octobre un contrat de 66 MW en Turquie. GE arrive en quatrième position, avec 469,5 MW installés début 2014.

La Turquie a encore du chemin à faire sur la route de l’éolien

« La Turquie avait une capacité éolienne installée de 19 MW il y a douze ans. Maintenant, nous sommes à plus de 3,5 GW. Nous voulons encourager la production de turbines éoliennes en Turquie et favoriser la coopération entre les entreprises américaines et turques », a détaillé Taner Yildiz, le ministre de l’Energie turc, selon le quotidien Hurriyet Daily News. Malgré ces annonces, la Turquie reste encore loin de son objectif de 20 GW d’éolien à atteindre d’ici 2023.

__________

A consulter aussi :