Au Mexique, le solaire va profiter de la réforme du marché de l’électricité

Print Friendly, PDF & Email

Logo_Congreso_de_la_UniònLe président mexicain Enrique Peña Nieto a engagé une vaste réforme du marché de l’énergie, destinée à diminuer le coût de l’énergie, relancer la production pétrolière et renforcer la croissance économique du pays. Historique, elle casse 70 ans de monopole de l’Etat sur le pétrole et l’électricité. Adoptée en décembre 2013 et complétée par 9 lois secondaires et 12 amendements en août 2014, la réforme active aussi le développement des énergies renouvelables et ouvre à la concurrence ces nouveaux marchés à fort potentiel. Plusieurs acteurs français misent sur ce pays, comme EDF EN, déjà bien implanté, Neoen, qui y a ouvert un bureau, ou encore le franco-espagnol Dhamma Energy, qui a remporté récemment un premier permis pour une centrale photovoltaïque de 37,4 MW.

« Le Mexique accuse un retard important dans le développement des énergies renouvelables, et notamment dans le solaire », explique Alberto Valdés Palacios, président de l’Association nationale de l’énergie solaire du Mexique (ANES), à GreenUnivers. Pourtant, ...