Un AMI pour la performance énergétique des bâtiments

Print Friendly, PDF & Email

batiment vertL’Ademe lance un nouvel appel à manifestations d’intérêt (AMI) pour la performance énergétique des bâtiments. L’AMI « méthodes industrielles pour la rénovation et la construction de bâtiments » doit « permettre le développement de bâtiments aux performances énergétiques supérieures à celles exigées par la réglementation », décrit le document de l’Ademe. Les projets devront également démontrer que le ratio coût/performance des solutions développées favorisera leur « large » diffusion sur le marché. Une première clôture pour cet AMI aura lieu le 30 mars 2015, une deuxième le 30 janvier 2016. La clôture définitive est prévue le 30 décembre 2016.

Privilégier les filières locales

Les projets devront s’inscrire dans trois axes prioritaires. Premièrement, les solutions proposées devront être développées « clé en main » sur les plans technologiques et logistiques, afin de « faciliter les opérations de rénovation » en permettant notamment l’intervention en site occupé et en réduisant les temps d’intervention sur chantier. Ensuite, l’utilisation des technologies numériques est fortement encouragée avec la généralisation de la maquette numérique, le développement d’outils numériques de pilotage, de nouvelles solutions en matière de domotique et d’immotique pour une gestion intelligente des usages énergétiques du bâtiment.

Enfin, des matériaux renouvelables et recyclés doivent être utilisés comme les solutions bois construction, les matériaux biosourcés et les composants de matériaux issus du recyclage. L’Ademe veut « permettre la montée en puissance de filières d’approvisionnement locales » et expérimenter la construction d’immeubles de grande hauteur en bois.

Le Commissariat général à l’investissement et l’Ademe proposent des modalités d’aide « plus rapides », en divisant par deux le temps entre la soumission du projet et le premier versement. Les aides se distinguent en deux types : des aides partiellement remboursables, composées d’un quart de subventions et de trois quarts d’avances remboursables. Elles donnent accès aux taux d’aide maximum. Le remboursement se fera en fonction de l’avancement et du succès commercial du projet. Deuxième catégorie : des subventions réservées aux petits montants, avec des taux d’aide minorés.

__________

A consulter aussi :