Feu vert européen pour une aide de plus de 86 M€ au SuperGrid français

Print Friendly, PDF & Email
Une sous-station HDVC de 600 MW en Arabie Saoudite. (Crédit : Alstom Grid)
Une sous-station HDVC, technologie également appelée « autoroute de l’énergie », de 600 MW en Arabie Saoudite. (Crédit : Alstom Grid)

La Commission européenne vient d’autoriser une aide publique française de 86,6 millions d’euros à la start-up SuperGrid, constituée pour gérer le partenariat public-privé du programme de recherche sur le développement de réseaux de transport d’énergie sur de longues distances, de l’Institut pour ...

Article précédentL’Inde veut installer 20 GW de parcs solaires d’ici 5 ans
Article suivantUn président issu de Renault pour Mov’eo