Revue du Green Business : Freemoos, Alstom, McPhy, Abengoa, Masdar, SolarCity…

Print Friendly, PDF & Email

Revue green businessLa revue des deals cède la place à la revue du green business, le nouveau rendez-vous hebdomadaire de GreenUnivers, avec un focus sur les grands rendez-vous de la semaine qui s’ouvre et un résumé des événements de la semaine passée. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

  • Les rendez-vous de la semaine :

Le projet de loi sur la transition énergétique sera examiné à l’Assemblée nationale en séance plénière à partir du mercredi 1er octobre, après son adoption en commission spéciale. Le début d’un examen en procédure accélérée pour un projet de loi riche de 64 articles.

Autre temps fort, le 5ème Colloque National Éolien organisé par France Energie Eolienne le 2 octobre à La Villette à Paris.

Les énergies marines seront aussi à l’honneur avec la conférence Ocean Energy Europe, les 1er et 2 octobre à Paris.

  • Le résumé de la semaine passée :

En France, l’écomobilité intéresse toujours les investisseurs avec une levée de fonds pour le distributeur de vélos électriques Freemoos alors que la vente aux enchères des actifs de Mia Electric a réservé quelques surprises.

Côté éolien, Alstom s’intéresserait au centre d’ingénierie éolien offshore de Samsung Heavy Industries (SHI) à Hambourg, en Allemagne. Et dans les énergies marines, c’est EDF qui avance mais au Royaume-Uni puisque l’énergéticien va acheter de l’électricité d’origine hydrolienne après un accord passé avec la société galloise Tidal Energy.

Total Energy Ventures investit dans la start-up californienne NexSteppe, spécialisée dans les semences de sorgho destinées aux bioénergies.

Six mois après son introduction en Bourse, l’actionnariat de McPhy bouge avec un reclassement de 8,44% du capital. Au chapitre des acquisitions, Ondeo Systems, filiale de Suez Environnement, s’empare de la société néo-zélandaise Derceto.

Signalons aussi des appels à projets pour l’autoconsommation solaire et les grandes installations biomasse.

A L’international, les vents sont favorables pour les énergies renouvelables avec une nouvelle loi en Tunisie, l’instauration de tarifs d’achat en Egypte ou encore la définition de zones prioritaires pour l’éolien en Algérie.

Le groupe espagnol Abengoa lance à son tour un green bond, alors que Masdar réinvestit dans l’éolien offshore britannique. Aux Etats-Unis, le roi des installateurs de toitures photovoltaïques SolarCity a choisi le site d’implantation de son usine de panneaux qui vise pas moins de 1 GW de capacité de production.