ERDF ouvre les appels d’offres pour la pose des compteurs Linky (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

linkyAprès avoir choisi mi-août les fabricants du compteur intelligent Linky, ERDF a ouvert, jusqu’au 22 septembre, les appels d’offres pour la pose des 10 premiers millions de compteurs, sur les 35 millions prévus au total à l’horizon 2021. Vingt-quatre zones géographiques sont concernées, soit presque toute la France métropolitaine, à quelques exceptions près comme ...

la Corse ou Strasbourg. ERDF n’y est pas, en effet, la filiale de distribution d’EDF. « Les autres filiales travaillent en ce moment sur des expérimentations de solutions de compteurs communicants de type Linky, avec leur propre calendrier », précise-t-on chez ERDF.

Les compteurs intelligents permettront à ERDF de réaliser à distance les deux tiers de ses interventions et le relevé de consommation.

Un marché potentiel d’1,5 milliards d’euros

Ces appels d’offres sont ouverts à l’échelle européenne et ne s’adressent pas uniquement au secteur électrique, d’autres entreprises dans les domaines de la communication ou de l’informatique peuvent postuler. Il faudra tout de même qu’elles assument le rythme de pose soutenu exigé par ERDF : entre 10 000 et 20 000 compteurs doivent être installés chaque semestre d’ici 2021. Les premières poses sont prévues pour le dernier trimestre 2015.

Pour emporter un appel d’offres, ERDF n’a précisé qu’un seul critère d’attribution : proposer le prix le plus bas. Selon une source industrielle interrogée par l’AFP, en se basant sur un coût d’installation de 30 à 45 euros par compteur, le marché global atteindrait près d’1,5 milliard d’euros. Au total, la pose devrait mobiliser à court terme 5 000 électriciens et avec le turn-over, plus de 15 000 sur la période. L’ensemble du projet Linky représente un investissement de 5 milliards d’euros pour ERDF.

Consulter le tableau récapitulatif des appels d’offres par zones géographiques (disponible ici en PDF) :