Covoiturage : Richard Branson monte à bord de Sidecar

Print Friendly, PDF & Email

SideCAR-bigFondée il y a deux ans, la start-up américaine Sidecar a multiplié les levées de fonds avant même de lancer officiellement son application, en mai dernier. La jeune pousse de San Fransisco, qui compte déjà à son capital les fonds Google Ventures, Lightspeed Venture Partners, Avalon Ventures ou encore Union Square Ventures, ajoute un nouvel actionnaire de prestige à son palmarès : Richard Branson, le fondateur de Virgin, accompagne une nouvelle collecte de 15 millions de dollars (11,7 M€), suivie par les investisseurs historiques.

Depuis son lancement, Sidecar revendique 13 000 trajets par mois et vise le cap des 500 000. L’entreprise indique être présente dans 8 grandes villes américaines dont Seattle, Los Angeles, Boston, Washington et Chicago.