ERDF choisit les fabricants des compteurs Linky

Print Friendly, PDF & Email

linky3C’est fait : ERDF a choisi les fabricants des 3 premiers millions de compteurs Linky après appel d’offres et, selon Les Echos, six entreprises ont été sélectionnées. Ces compteurs intelligents permettront à la filiale de distribution de l’électricien public EDF de réaliser à distance les deux tiers de ses interventions et de ses relevés de consommation.

Le distributeur aurait choisi les entreprises ayant acquis le plus d’expérience. Ainsi, l’américain Itron et le suisse Landis + Gyr, filiale du japonais Toshiba, qui ont mené des expérimentations à Lyon et en Indre-et-Loire, auraient été sélectionnés. ERDF aurait également retenu le français Sagemcom. Il avait participé à la construction d’un projet pilote et remporté une part de la fabrication du compteur communicant pour le gaz, Gazpar. A leurs côtés, trois autres fabricants européens auraient été sélectionnés : le français Maec, l’allemand Ester et l’espagnol Ziv. Le slovène Iskraemeco n’aurait pas été retenu.

Contacté par GreenUnivers, ERDF ne souhaite pas réagir à cette information. « Les contrats ont été signés la semaine dernière, nous a cependant précisé l’attaché de presse. Il y a aura une communication officielle mais pas dans l’immédiat. »

Le déploiement des premiers compteurs a déjà été repoussé. Les raisons : les 6 mois de retard pris par la phase d’expérimentation d’ERDF et la parution tardive de l’arrêté fixant les fonctionnalités et les spécifications des compteurs. En juillet, la CRE a proposé de ralentir la cadence et de fixer la date de début d’installation au 1er décembre 2015, avec un objectif de déploiement de 90% au 31 décembre 2021, et non plus 95%.