90 M€ investis par les fonds dans les sociétés des cleantech au T2 2014 (Premium)

Print Friendly, PDF & Email

argentAprès un début d’année en fanfare, les investissements des fonds dans les sociétés françaises des cleantech ont encore progressé au deuxième trimestre 2014 pour atteindre 89,5 M€, selon le Baromètre du Club Cleantech de l’Afic, réalisé à partir des données de GreenUnivers en partenariat avec EY (*). 23 sociétés ont bénéficié d’un financement (mais seuls 21 montants sont connus, deux autres demeurant confidentiels).

Le retour des EnR ?

Par secteur, la tendance la plus notable est le retour des énergies renouvelables, ...

qui redeviennent le premier secteur privilégié alors qu’elles n’intéressaient plus les investisseurs depuis le retournement des marchés. Cinq sociétés des EnR ont trouvé des fonds ce trimestre, pour un montant global de 32 M€. Simple exception ou début d’un nouveau cycle ? Il faudra attendre quelques mois pour en juger. Parmi ces entreprises, quatre sont actives dans l’éolien (Nenuphar, Leosphère, 2-B Energy, New Wind) et une dans le solaire (SunPartner).

L’efficacité énergétique et le recyclage arrivent ensuite ex aequo avec quatre investissements chacun.

16 deals de capital innovation

Par stade de maturité, le capital innovation arrive largement en tête avec 16 opérations et 63,7 M€ investis, devant le capital développement (4 deals et 20,3 M€ investis) et les premiers tours (3 deals et 5,5 M€).

Le record du trimestre est signé Smart Home International (efficacité énergétique) avec 14 M€, devant Fermentalg (chimie verte), Leosphère (éolien) et Nenuphar (éolien) avec 10 M€ collectés chacun auprès des fonds.

Ce deuxième trimestre a également vu deux IPO réussies dans les cleantech, pour Fermentalg (40,4 M€ levés dont 10 M€ apportés par les fonds) et Innoveox (recyclage, 15,5 M€ levés).

Un premier semestre record

Au total, sur le premier semestre 2014, 172 M€ ont été investis par les fonds dans les sociétés des cleantech, contre 134 M€ au premier semestre 2013. 45 entreprises ont bénéficié d’un apport en capital. C’est le meilleur premier semestre jamais réalisé depuis la création du Baromètre du Club Cleantech Afic fin 2009.

Téléchargez le Baromètre du Club Cleantech AFIC 2Q2014 (PDF) ou consultez-le ci-dessous

Retrouvez les précédentes éditions du Baromètre :

* : Méthodologie du Baromètre du Club Cleantech Afic : les données sont retraitées pour ne conserver que les montants investis par les fonds, en retranchant les apports d’entreprises ou d’autres investisseurs. Les deals sont ceux qui concernent des entreprises françaises des cleantech ou des entreprises étrangères dans lesquelles un fonds français est leader de l’investissement. Les investissements dans les infrastructures ne sont pas concernés.